Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la Fédération Française de Généalogie, reconnue d'utilité publique

Pourquoi se fédérer ?

20 Mai 2020, 20:51pm

Publié par F.F.Généalogie

Image par Anemone123 de Pixabay

A l'origine, une idée forte : reconstituer l'histoire de sa famille...

Lorsqu’en 1968, Jacques Nompar de Caumont, 14e duc de La Force (1912-1982), éminent archiviste-paléographe a fondé notre Fédération, avec l’aide de présidents d’association amis, il avait dans l’esprit de donner au grand public le moyen de reconstituer l’histoire de sa famille, surtout si elle n’était pas noble. L’idée s’est développée et trois ans plus tard, il fondait la Confédération internationale de généalogie et d’héraldique (CIGH).

Depuis, notre fédération est devenue la Maison de la Généalogie et en obtenant sa reconnaissance d’utilité publique, elle a conforté son statut d’interlocuteur privilégié des Archives de France.

Des missions essentielles...

Elle s’est donnée pour missions de promouvoir la généalogie et l’histoire des familles, de soutenir nos associations, de stimuler les organismes dans ces domaines et de militer pour la préservation des archives et des documents.

Depuis bientôt un an, le nouveau bureau a agi sur le plan national et international. L’organisation, conjointement, avec l’Académie internationale de généalogie (AIG) du symposium sur la pérennité et immuabilité des permaliens s’est inscrite dans cette volonté que la Fédération soit au premier plan tant en France que dans le monde et qu’elle réponde aux besoins des généalogistes français.

Dans la continuité des actions du précédent bureau, elle s’est impliquée dans la réflexion autour de la loi de bioéthique pour la légalisation des tests génétiques généalogiques en mettant en garde sur certaines dérives. Il lui parait indispensable d’informer les généalogistes qui le désirent et organise pour cela un colloque Gene@2020 sur ce thème qui sera à la fois virtuel et en présentiel aux Archives diplomatiques de La Courneuve, si le contexte sanitaire le permet.

La Fédération se doit aussi d'être à l'écoute de ses associations et de répondre à leurs besoins. Elle a réussi à négocier un contrat d’assurances défiant toute concurrence pour les associations de moins de 1.000 adhérents, permettant à certaines de faire des économies appréciables.

Ensemble, tous plus forts !

L’an passé, il a été écrit dans la presse, l’idée de constituer le Collier de la Reine. Le principe est simple : si les associations fédérées mettaient leurs bases de données ensemble, elles en constitueraient la plus grande, scientifiquement reconnue et pouvant intéresser les chercheurs. Ce serait une magnifique vitrine pour démontrer l’expertise des généalogistes en associations. Afin d’accomplir cet ambitieux projet, la Fédération a décidé de refondre complètement son site Internet qui sera opérationnel le 25 septembre. Cette date n’a pas été choisie au hasard. Elle aurait dû être celle du lancement de notre événement national Gene@2020 à l’hôtel de Soubise.

A la place, nous lançons une Semaine de la Généalogie à travers un salon virtuel de la généalogie : Gene@Event2020, où généalogistes et archivistes du monde entier se rejoindront. Bien sûr, pour qu’une association de généalogie puisse y participer, il lui faudra répondre à une seule condition : être fédérée.

Bienvenue à notre Fédération, la Maison de la Généalogie !

Valérie ARNOLD-GAUTIER
Présidente de la F.F.G.