Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la Fédération Française de Généalogie, reconnue d'utilité publique

RootsTech 2020 Salt Lake City, la FFG y était

15 Avril 2020, 21:07pm

Publié par F.F.Généalogie

 

Il y a quelques semaines une délégation de la Fédération française de généalogie s’est rendue à Salt Lake City à l’occasion du salon RootsTech 2020. La présidente, Valérie ARNOLD-GAUTIER, était accompagnée de Thierry CHESTIER, secrétaire général, Jean LEGRAND, vice-président, et Francis CHASSAGNAC, administrateur.

 

Au lendemain de l’atterrissage, et avant le démarrage du salon, la délégation a été reçue par Kevin S. HAMILTON, directeur exécutif de Family Search, pour un déjeuner de travail. Il a tenu à s’exprimer en français durant tout l’entretien marquant ainsi son admiration et son attachement à la France. à cette occasion, la présidente a rappelé les relations très anciennes de la Fédération avec Family Search. Le déjeuner s’est poursuivi par des discussions techniques avec des développeurs pour de futurs projets en commun.
(crédit photos : Thierry CHESTIER / Valérie ARNOLD-GAUTIER / FFG)

 

 

Réunion de travail entre la délégation de la FFG et Family Search
Réunion de travail entre la délégation de la FFG et Family Search

Réunion de travail entre la délégation de la FFG et Family Search

Avant l’installation du salon, nous avons été invités à la matinée des archivistes du monde entier. Nous avons eu l’opportunité d’échanger avec Normand CHARBONNEAU, directeur des Archives nationales du Canada et vice-président du Conseil international des Archives (ICA). Notre histoire commune était au centre de nos discussions.

 

Nous avons aussi eu le plaisir de rencontrer Yvette LONGSTAFF, référente française à la bibliothèque généalogique de Salt Lake City, à la retraite mais toujours bénévole. à travers notre présidente, elle a tenu à remercier tous les généalogistes français pour leurs travaux de recherches et toutes les associations de généalogie pour leurs dépouillements sans qui elle n’aurait pas pu aussi bien renseigner les chercheurs qui attendaient des renseignements sur leur ascendance en France.

Rencontre entre Yvette LONGSTAFF et Valérie ARNOLD-GAUTIER dans la bibliothèque généalogique à Salt Lake City
Rencontre entre Yvette LONGSTAFF et Valérie ARNOLD-GAUTIER dans la bibliothèque généalogique à Salt Lake City

Rencontre entre Yvette LONGSTAFF et Valérie ARNOLD-GAUTIER dans la bibliothèque généalogique à Salt Lake City

Un salon de l’innovation se tenait en parallèle : une matinée était consacrée à tous ceux qui innovent. Nous avons été intéressés par les projets suivants :

- The treasure key ou le musée familial interactif, une application qui permet de conserver l’histoire familiale pour la postérité et la partager sous forme de visite virtuelle avec l’ensemble des membres de la famille.

- The time machine : un projet de numérisation des Archives initié par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne qui vise à reproduire virtuellement le développement d’une ville à travers l’histoire. Ce projet avait été présenté au cours d’une réunion de travail au CSA.

- WieWasWie une base de données unique des Pays-Bas où tous les actes d’état civil et autres documents généalogiques sont indexés (près de 200 millions d’enregistrements en un même lieu).

Parmi les projets sélectionnés, Filae, seule entreprise française, a présenté son site.

Les projets innovants présentés lors du forum de l'innovation
Les projets innovants présentés lors du forum de l'innovation
Les projets innovants présentés lors du forum de l'innovation

Les projets innovants présentés lors du forum de l'innovation

Selon les données officielles, 30 000 visiteurs ont arpenté les allées dont énormément de jeunes. Notre stand a été remarqué en tant que « Maison de la généalogie » et représentant toutes les associations de France et d’Outre-mer. Nous avons aussi fait la promotion de la Confédération internationale de généalogie et d’héraldique (CIGH) dont la Fédération est membre. L’affichage du drapeau français et d’une carte des anciens diocèses du XIXe a sans doute facilité les contacts, mais pas seulement.

Nous avons partagé notre stand avec Touristra, représentée par Dominique ZEMOUR, responsable des grands comptes, et Sophia AGUINI : les passants ont été attirés par les affiches évocatrices et qui ont peut-être provoqué des envies de tourisme généalogique. Francis CHASSAGNAC a été happé par des groupes d’enfants accompagnés par leurs parents qui étaient heureux d’échanger en français, la langue de leurs ancêtres. Nous avons été énormément sollicités sur la diaspora huguenote (familles dont les origines remontent en Normandie ou en Poitou) et sur les origines alsaciennes. Ce qui nous conforte dans les rapprochements que nous devons consolider avec les associations alsaciennes ou les cercles de généalogies protestantes afin qu’ils rejoignent la Fédération.

 

Nous avons bénéficié d’un emplacement de choix et notre stand a été un point de rencontre aussi bien pour la communauté francophone que pour les généalogistes professionnels (familiaux ou successoraux). C’est sur le stand de la Fédération qu’Antoine DJIKPA, président de l’Union des généalogistes de France, a rencontré ses adhérentes qu’il ne connaissait que virtuellement.

Des visiteurs de marque sur le stand de la FFG
Des visiteurs de marque sur le stand de la FFG

Des visiteurs de marque sur le stand de la FFG

Repas de la délégation française
Repas de la délégation française
Repas de la délégation française

Repas de la délégation française